Mon chirurgien est à des milliers de kilomètres

La chirurgie à distance, c’est possible. Il faut quelques robots qui filment l’opération et interviennent. Et si demain, votre opération était le nouveau spectacle.

Le docteur Philippe Collin, chirurgien du membre supérieur et de l’épaule à la clinique Saint-Grégoire de Rennes,  a réalisé le 14 février 2014 la pose d’une prothèse sur l’épaule d’une patiente de 80 ans. Cette prothèse vient d’obtenir son homologation au Japon. Le professeur Goto, chef de service à Nagoya et ami du docteur Collin, voulait assister à une opération avant de l’utilise. Le Docteur a mis des Google Glass pour filmer l’opération. Les images étaient directement transmises au Japon.

La panoplie santé du petit connecté

Connected-devices

Une vraie balance !

withings-ws50

Elle balance à votre communauté pas moins que :

  • votre poids
  • votre indice de masse corporelle
  • la qualité de l’air de votre habitation
  • votre rythme cardiaque

Et la balance ne renonce à aucun clip pour séduire son public… Plus de 3 jours de tournage ont été nécessaires pour réaliser une vidéo constituée de 2 000 images fixes.

 

Tatouage  pour la vie !

Développés à University of Texas à Austin, ces “tatouages électroniques” durables et souples s’intègrent à la peau. Ils peuvent suivre et transmettre les signes vitaux, mais aussi traduire des petits mouvements musculaires en commandes d’appareils électroniques. Par exemple, attachés au cou, les tatouages peuvent reconnaitre les mouvements effectués pour prononcer les mots « gauche », « droite » « en haut » et « en bas » pour contrôler un jeu. Le prototype mesure l’effort, la température et les signaux électroniques. Il est envisagé d’ajouter des LED pour émettre des signaux lumineux, ou d’adapter le dispositif à la médecine interne pour surveiller les maladies.

Le sommeil des grands

Une start-up polonaise propose un masque de sommeil qui, surveillant le mouvement des yeux et les ondes cérébrales, a pour objectif de faire passer les dormeurs du sommeil « monophasique » (dormir d’une traite)  un sommeil « polyphasique », en plusieurs phases de 2 à 6 heures. Selon le concepteur du masque, Kamil Adamczyk, ce type de sommeil est celui pratiqué par des grands hommes comme Léonard de Vinci, Napoléon ou Benjamin Franklin. Les données enregistrées servent à réveiller au meilleur moment et en douceur : quand le NeuroOn détecte que le dormeur est dans une phase de sommeil léger, une lumière douce est diffusée à l’intérieur du masque pour simuler l’aube.

2057, notre santé

A Paris, le 10 novembre 2057, Alain Degas, qui a un peu trop arrosé son 37e anniversaire, est en retard. Il revêt en vitesse sa veste «intelligente», se précipite dans l’escalier et trébuche sur un robot aspirateur avant de passer à travers une baie vitrée.

Une ambulance volante le transporte à l’hôpital. Diagnostic : sa moelle épinière est atteinte et son accélérateur cardiaque artificiel est endommagé. La technologie va-t-elle pouvoir le sauver ?


2057, le monde du futur – Notre santé par DocPlus