Les vêtements pucés rendent de nouveaux services

Guide, révélateur d’émotions… Des puces sautent dans le textile et les vêtements vous proposent des nouveaux services.

Navigate Jacket, dont les manches vibres pour vous indiquer le chemin à suivre.

Le concept a été développé par les australiens de Wearable Experiments, qui mélangent avec brio mode et technologie. Une application mobile est également fournie, qui communique directement avec votre Navigate Jacket pour assurer la fonction de GPS.

Entrez simplement votre destination, et suivez le chemin qui vous sera indiqué grâce aux LED cachées dans les manches de la veste. Les directions sont visualisables directement sur vos manches, vous permettant de ne plus jamais vous perdre lors de vos excursions urbaines.

GER Mood Sweater : un vêtement qui change de couleur selon votre humeur

Voir rouge, être vert de rage, rire jaune, voir la vie en rose… Les couleurs composent une grande partie des émotions que nous pouvons ressentir. Quoi de plus ingénieux que pouvoir les rendre visibles ? C’est ce qu’a conçu la société Sensoree en développant des vêtements capables de changer de couleur selon nos humeurs.

Nous avons tous en mémoire, les bagues que nous portions qui changeaient de couleur soit-disant selon nos humeurs. Il s’avérait, en réalité, qu’elles changeaient d’apparence selon la température de notre peau. La matérialisation des sentiments et humeurs humains, semblait compliquée tellement le psychisme est un domaine vaste et compliqué. Pourtant, c’est en se basant sur le fonctionnement des détecteurs de mensonges que les ingénieurs ont pu mettre au point ces vêtements

Exit les bracelets connectés : Dhananja Jayalath et Christopher Wiebe, deux étudiants de l’Université de Waterloo, vont plus loin aujourd’hui avec une véritable combinaison. Baptisée Athos, celle-ci est composée de multiples capteurs permettant d’analyser trois aspects pertinents de votre forme : vos muscles, votre rythme cardiaque et votre respiration. Athos est entièrement équipée de capteurs sensoriels et d’électrodes qui analysent en permanence votre état de santé et de forme, pour mettre en évidence l’évolution de votre masse musculaire, de la santé de votre coeur et de votre rythme de respiration. Ce projet, qui a réussi à lever 3,5 millions de dollars, sera disponible à compter du printemps 2014. Athos est vendue à 99 $ pour une pièce de la combinaison, et 199 pour son intégralité. Plus d’informations sur le site officiel du projet.

Les nouvelles technologies permettent d’imaginer de nouvelles fonctionnalités pour les vêtements, comme Catalytic Clothing, qui propose des vêtements qui purifient l’air en exploitant l’énergie solaire. Dans le même registre, il existe également Rainbow Winters, une société qui commercialise une collection de vêtements interactifs pouvant changer de couleur en fonction de l’ambiance sonore et des conditions atmosphériques.

A titre d’exemple, la robe « Thunderstorm » change de couleurs en fonction de l’ambiance sonore. Tandis que la robe « Rainforest » change de couleurs en fonction de l’environnement. En effet, en cas de pluie, Rainforest va afficher des couleurs très vives !

Cette fois-ci, c’est aux Pays-Bas que le studio de design Roosegaarde a conçu un costume pour hommes qui devient transparent à chaque mensonge proféré par celui qui le porte.

Les chemises n’échappent pas aux nouvelles technologies. En effet, nous avons déjà présenté une chemise qui régule la température du corps, et maintenant, il existe OMsignal, qui a développé une chemise intégrant des capteurs, capables de détecter et suivre dans le temps les émotions du porteur, avec la possibilité de partager les données sur les réseaux sociaux.

L’objectif d’OMsignal est de fournir une analyse continue des émotions afin de suivre l’état de bien-être à tout moment. La chemise – disponible uniquement pour les développeurs dans le cadre des essais (pour le moment) – comprend donc des capteurs en contact direct avec la peau afin de surveiller le rythme cardiaque et la respiration. Ces données sont ensuite envoyées sur le Smartphone de l’utilisateur en temps réel, afin d’être analysées et ainsi déterminer l’état émotionnel.

Depuis l’application sur Smartphone, les informations peuvent être partagées sur les réseaux sociaux pour le plaisir ou, dans plus sérieusement, pour garder un œil sur l’état de santé de membres de la famille.

Appelé « Intimacy », l’objectif du studio est de trouver de nouvelles façons d’utiliser les nouvelles technologies pour des objets du quotidien largement répandu, comme les vêtements. Le studio réalise ses vêtements avec des éléments intelligents et opaques à l’état d’origine. Par contre, ces éléments deviennent plus ou moins transparents en fonction des émotions détectées chez le porteur des vêtements.

Le vêtement à la mode écolo

L’écologie inspire les créateurs de vêtements. Parfois, il n’hésite pas à imaginer le pire.

Le florigorge est un soutien-gorge dont les bonnets sont des pots de fleur. On y met de la terre et y faire pousser des plantes.
Grâce à un système de capteur, les fleurs bénéficient tant de chaleur que de l’humidité du corps.
Si le florigorge se porte en priorité sur les plages, certains sont équipés de protections qui permettent de les porter sous des vêtements. Dans ce cas, les porteuses choisissent des fleurs  ou des légumes qui s’épanouissent dans le noir comme par exemple des endives.
Et ca existe
Les florigorges ont été pensés au Japon par Triumph International. Il est vendu en kit plantation avec un short dont la ceinture sert de tuyau d’arrosage et un  sachet de semis.

Et si nos vêtements purifiaient l’air autour de nous !

[su_vimeo url= »http://vimeo.com/24560187
 » width= »1020″ height= »600″]

C’est l’ambition d’un projet  de la conceptrice Helen Storey et du chimiste Tony Ryan.  La robe est imprégnée d’un catalyseur qui utilise la lumière pour transformer la pollution atmosphérique en produits chimiques inoffensifs.

Mon chirurgien est à des milliers de kilomètres

La chirurgie à distance, c’est possible. Il faut quelques robots qui filment l’opération et interviennent. Et si demain, votre opération était le nouveau spectacle.

Le docteur Philippe Collin, chirurgien du membre supérieur et de l’épaule à la clinique Saint-Grégoire de Rennes,  a réalisé le 14 février 2014 la pose d’une prothèse sur l’épaule d’une patiente de 80 ans. Cette prothèse vient d’obtenir son homologation au Japon. Le professeur Goto, chef de service à Nagoya et ami du docteur Collin, voulait assister à une opération avant de l’utilise. Le Docteur a mis des Google Glass pour filmer l’opération. Les images étaient directement transmises au Japon.

L'homme augmenté de quelques prothèses

Bras, jambe, doigts, œil, oreille… Dans les rayons prothèses, on trouve toutes les parties du corps.

Argus 2 est un œil bionique est composé d’une paire de lunettes et des électrodes implantés sur la rétine. Les lunettes sont équipées d’une caméra qui envoient des données relatives à ce qu’elles voient aux électrodes.
Les électrodes émettent des impulsions électriques qui stimulent la rétine afin qu’elle produise les images voulues

Un Américain amputé d’une jambe à la suite d’un accident est monté au sommet du plus haut gratte-ciel de Chicago grâce à une prothèse intelligente avec laquelle il s’entraîne depuis un an.