L’écologie inspire les créateurs de vêtements. Parfois, il n’hésite pas à imaginer le pire.

Le florigorge est un soutien-gorge dont les bonnets sont des pots de fleur. On y met de la terre et y faire pousser des plantes.
Grâce à un système de capteur, les fleurs bénéficient tant de chaleur que de l’humidité du corps.
Si le florigorge se porte en priorité sur les plages, certains sont équipés de protections qui permettent de les porter sous des vêtements. Dans ce cas, les porteuses choisissent des fleurs  ou des légumes qui s’épanouissent dans le noir comme par exemple des endives.
Et ca existe
Les florigorges ont été pensés au Japon par Triumph International. Il est vendu en kit plantation avec un short dont la ceinture sert de tuyau d’arrosage et un  sachet de semis.

Et si nos vêtements purifiaient l’air autour de nous !

[su_vimeo url= »http://vimeo.com/24560187
 » width= »1020″ height= »600″]

C’est l’ambition d’un projet  de la conceptrice Helen Storey et du chimiste Tony Ryan.  La robe est imprégnée d’un catalyseur qui utilise la lumière pour transformer la pollution atmosphérique en produits chimiques inoffensifs.